Imprimer ceci Page

EPA Présentation

1. Méthode d’observation actuelle :

Observation d'une avalanche par l'ONFLa collecte des données est assurée par 260 observateurs agents de l’ONF (Office National des Forêts) qui observent environ 3900 sites répartis sur 11 départements (la Corse n’est plus suivie). Les services RTM (Restauration des Terrains en Montagne) appuient le dispositif.

Chaque fois qu’une avalanche a lieu sur un site EPA, les observateurs notent les caractéristiques de l’événement sur des avis d’avalanches : dates, enneigement, altitudes de départ et d’arrivée, type d’avalanche, description du dépôt

Toutes ces informations sont reportées par une saisie en ligne vers la base de données que gère et développe Irstea (ancien Cemagref). Plus de 90 000 événements sont aujourd’hui disponibles (données publiques). Une telle quantité d’information sur des avalanches naturelles est quasi unique au monde. Le financeur actuel est le Ministère de l’environnement.

Les sites, souvent facilement observables et reportés sur les cartes d’observation de l’EPA, ont été choisis à l’origine en fonction des dégâts occasionnés en forêt. Aujourd’hui, ce sont plutôt les enjeux humains (routes, habitations) et la connaissance scientifique des avalanches qui sont privilégiés.

2. Bref historique

Fin du XIXe siècle : arbres abattus, constructions endommagées, routes coupées, morts… Les avalanches font énormément de dégâts et de victimes. Paul Mougin, Ingénieur des Eaux et Forêts, souhaite identifier ces problèmes pour tenter de les résoudre. De leur connaissance « scientifique », pense-t-il, viendra la solution.

Dans son esprit germe l’idée d’un système général d’observation des avalanches. 1899 : une chronique des événements avalancheux voit le jour en Savoie, l’Enquête Permanente sur les Avalanches (EPA). Reprise dans les années 20 dans les départements des Alpes du Nord et des Hautes-Alpes, elle s’étend depuis 1965 à l’ensemble des massifs des Alpes et des Pyrénées, sur un grand nombre de sites sélectionnés.

Même s‘il existe de nombreuses informations dans des archives historiques locales, l’EPA est à ce jour le seul dispositif régulier d’observation des avalanches en France. Elle donne accès à un inventaire, le plus complet possible, des événements d’avalanche ayant eu lieu sur les sites observés pendant la saison hivernale.

3. Plan national des sites observés ou ayant été observés depuis l’hiver 1899-1900 :

Lien Permanent pour cet article : http://www.avalanches.fr/epa_lobservation-actuelle/