Imprimer ce Page

Comment peut-on utiliser l’EPA, la CLPA et les SSA dans la gestion du risque d’avalanche ?

 De façon idéale, la gestion du risque d’avalanche devrait comporter trois aspects :

  • La connaissance de l’aléa, c’est-à-dire des événements potentiellement dangereux qui pourraient survenir,

  • L’évaluation du risque, ou les conséquences que pourrait avoir un événement,

  • La mise en place d’actions pour diminuer le risque : prévention, alerte, évacuation…

Par ailleurs, la connaissance de l’aléa est définie au minimum en fonction de :

  • La connaissance des phénomènes historiques,

  • L’étude géomorphologique des lieux,

  • Les conditions climatiques et météorologiques.

C’est dans la connaissance des phénomènes historiques que l’EPA et la CLPA sont utiles, voire incontournables.

Les sites sensibles aux avalanches, SSA, sont plus utiles dans une évaluation du risque avalanches sur des lieux habités.

Lien Permanent pour cet article : http://www.avalanches.fr/comment-peut-on-utiliser-lepa-et-la-clpa-dans-la-gestion-du-risque-davalanche/